Chiang Mai DESTINATIONS Thailande

Retour sur expérience : ma retraite de méditation dans un temple en Thailande

Il y a quelques semaines, j’ai fait une expérience unique, que je n’aurai pas cru possible pour moi mais j’ai finalement sauté le pas. Il y a longtemps que l’idée me tentait, sans vraiment y penser sérieusement, je n’avais d’ailleurs par forcément envie de le faire en France, à cause du côté trop « mode » et commercial des endroits qui proposent ce genre d’expérience.


J’ai donc fait une retraite de méditation dans un temple bouddhiste, dans le Nord de la Thailande. Trois jours dans le quasi silence total, avec au programme, de la méditation et encore de la méditation.

Voici un aperçu d’une journée dans le temple Wat Umong à Chiang Mai :

– 4:30 Réveil au son des cloches
– 5:00 Chants du matin avec les moines
– 7:00 Balayage des feuilles mortes autour du temple
– 7:30 Petit déjeuner en silence
– 9:00 Enseignement avec le moine
– 11:00 Déjeuner en silence (et dernier repas de la journée)
– 14:00 Méditation libre
– 16:00 Balayage du temple
– 19:00 Chants du soir et enseigements avec le moine
– 21:00 Coucher

C’est ainsi que s’enchaînent les journées au temple. Les trous dans l’emploi du temps sont sensés être employés pour la pratique personnelle de la méditation, la lecture de livres sur la méditation ou les enseignements de Bouddha mis à disposition dans les salles de méditation.

A mon arrivée, on m’a remis une tenue, pantalon et chemise blanche, car tous les pensionnaires du temple doivent être vêtus de cette couleur, c’est valable pour tous les temples d’ailleurs.

Nous étions environ 10, avec des départs et des arrivées chaque jour, majoritairement des thailandais, car c’est une pratique courante pour eux, ils séjournent environ deux fois par an dans un temple pour quelques jours.

La discipline au temple Wat Umong n’est pas aussi stricte que dans d’autres, par exemple il n’est pas totalement interdit de parler avec les autres pensionnaires, mais on sent quand même une atmosphère de recueillement et de paix. D’autres temples appliquent la méthode appelée Vipassana qui est beaucoup plus stricte et interdit tout contact, même visuel avec autrui, trop dur pour moi !

Comment ai-je vécu l’expérience ?

Le temps de mon passage au temple, j’ai vraiment senti le ralentissement imposé par le rythme de vie du temple. Je me suis sentie en mode pause, plus en conscience aussi et donc plus disposée à appliquer les techniques de méditation enseignées par les moines.


Mais ce ne fut pas facile tout le temps, surtout le soir, quand je me suis retrouvée dans ma minuscule chambre, avec pour seul mobilier le maigre matelas posé par terre, et aucune distraction. Nous n’étions pas censés utiliser nos téléphones, mais comme pour tout, l’expérience est basée sur la volonté et l’apprentissage par soi-même, donc pas de contrôle ou de sanction de la part des moines. Je n’ai pas utilisé internet mais j’ai quand même un peu craqué un soir ou j’ai retouché toutes mes photos pour mes prochains articles !
Bref, donc même avec de la bonne volonté, j’ai eu un peu de mal à vraiment entrer dans l’état méditatif constant, mais bon, chacun fait comme il peut et se fut tout de même une belle expérience !


Pour séjourner au temple, je m’y étais rendue quelques jours avant afin de récolter des informations et prendre des photos, car le parc est magnifique. Le Wat Umong est connu pour sa localisation en pleine forêt, ainsi que la partie du temple qui est construite comme en tunnel, un enchevêtrement de couloirs tubulaires, au détour desquels des statues de Buddha, bougies et encens sont disposés. Pendant le séjour de méditation, les activités prévues pour nous étaient en fait rassemblées entre les deux salles de méditation, cependant lors des plages horaires libres, nous pouvions aller méditer où nous voulions dans l’enceinte du temple.

Ce que j’ai aimé de cette expérience :

– La véritable pause, ce temps offert pour changer mon angle de vue et mes priorités pendant quelques jours. C’était déroutant, mais instructif et même si je pense qu’il faut y rester beaucoup plus longtemps pour opérer un vrai changement ou accéder à un vrai éveil spirituel, ce fut une belle initiation.

– L’enseignement des moines, leur sourire bienveillant, ni trop enthousiaste ni austère. Ils ont une aura différente, une façon de parler et de vivre qui nous est étrangère mais qui peut être une source d’inspiration.

– J’avais fait des recherches sur plusieurs temples avant de me lancer, je suis contente d’avoir choisi Wat Umong déjà car le cadre était très beau et car la discipline était souple, basée sur les possibilités de chacun, on vous propose, vous disposez, dans le respect des moines et du temple bien sûr.

Etes-vous tenté par une telle expérience ? L’avez-vous déjà fait ?

The following two tabs change content below.

Audrey

Lorsque je ne suis pas en train de bloguer ou de voyager, je suis graphiste, rédactrice et communicante freelance, à moins que je ne fasse tout ça en même temps ! Merci de m'avoir lue, n'oubliez pas de laissez un commentaire ! <3

Related Posts

2 Comments

  • Reply
    Mr Jones
    17 janvier 2018 at 7 h 47 min

    Bonjour à vous. Je viens de lire votre article que j’ai trouvé très interessant. Je suis a la recherche d’un temple où faire ma premiere retraite et il me semble que celui ci serait propice à aiguiser mes sens avant de voir quelque chose de plus strict. Je vais tres prochainement en thailande. Pourriez vous me dire comment faire pour prendre contact avec le monastère, quels sont les modalités, où se situe exactement etc. Je vous serais très reconnaissant si vous pouviez éclairer ma lanterne !

    • Reply
      Audrey
      17 janvier 2018 at 10 h 09 min

      Bonjour ! Merci pour votre commentaire, si vous souhaitez faire une retraite de méditation au temple Wat Umong, je vous conseille de vous y rendre directement quelques jours avant de commencer votre retraite pour rencontrer un moine sur place qui vous donnera tous les détails nécessaires. On y rentre le matin avant 8h il me semble (à vérifier auprès des moines), ils vous prêteront une tenue, vous n’avez pas besoin d’apporter grand chose, si ce n’est le nécessaire de toilette. Pour ce qui est de la localisation du temple, il se situe aux abords de Chiang Mai, je vous conseille de simplement rentrer « Wat Umong » dans votre GPS ou bien de prendre un taxi qui vous y conduira. Bonne retraite et bon voyage en Thailande !

    Leave a Reply